lundi, juin 29, 2009

Fête des parents

Eh oui, encore une fête ! Après celle de Nathanaël, celle de départ de Papa et Maman. Et comme nous sommes de joyeux fêtards jamais en reste quand il s'agit de célébrer quelques événement, nous avons fait le chemin. Comme de bien entendu nous avons fait étape à Chelles où Nathanaël se plait tellement ; il faut bien avouer que Chelles est plus aisé à prononcer que Noisiel. Comme vous vous en doutez j'en ai profité pour prendre quelques photos ; voici donc un portrait de famille où tous vous saluent.
Paul, Eugénie, Matthieu, PA et moi
Et comme d'habitude c'est encore moi qui ai la primeur des photos sur le Blog. Après un culte magnifique, nous sommes parti festoyer dans un grand gymnase de Noisiel. Là-bas, André préparait depuis l'aube la sonorisation d'un grand concert ; tandis que d'autres (dont Xavier) avaient disposé des tables et les divers éléments indispensable aux réjouissances et au banquet.
Photo de la zone repas lors de la fête. Les gens atablés pour le banquet de départ du pasteur François Anglade
Il serait inconcevable de ne pas mettre à l'honneur le principal fêté. Alors en voici un portrait.
Portait de papa habillé d'un boubou malien
J'aurais également souhaité disposer ici une effigie de maman, mais l'ambiance, les retrouvailles, la longue route et la santé défaillante de Nathanaël ne m'ont pas permis de la prendre en photo. Tanpis, vous ne la verrez pas dans sa belle tenue africaine. Pas plus que moi et PA qui avions pour l'occasion revétues les boubous de notre mariage.
En résumé, il s'agissait vraiment d'une belle fête où nous avons retrouvé avec plaisir beaucoup de monde venus de très loin : Les bonnales étaient venu de normandie, quelques Gertrude et Marcelle de Jouy-Vélizy-Viroflay et même Esthère, lalie et Fred des Pays-Bas.

Nota Bene : Comme papa et maman n'auront bientôt plus de moyens de communications, pensez à les joindre dès ce soir au plus tard. Ensuite il faudra attendre leur bonnes nouvelles de Chaumont.

vendredi, juin 26, 2009

Encore du vert

Mais cette fois-ci ce ne sont pas les pauvres plantes de mon potager, souffrant sous les pucerons. Non il s'agit des ramures qui bordent les roches de Ham ; de magifiques affleurement de roches aux confins des vallées de Elle et de Vire. si cela vous fait pensez à de la crème ou du beurre, ce n'est pas fortuit. Le nom de la marque vient de là où se trouve encore la coopérative laitière.

Et pour les plus curieux voici deux images prises hier :
La vire vue du sommet des roches de Ham
Les roches de Ham vue depuis la rive de la vire
Pourquoi vous parler de ces roches ? C'est que la sortie annuelle de mon laboratoire était organisé là-bas. Nous avons crapahuté un peu plus de vingt kilomètres par monts et par vaux et surtout au travers du bocage normand. Le détail a son importance. Pour ceux qui ne se tiendrait pas au courant de la météorologie normande, nous avons subit hier un orage d'une violence et d'une ampleur inédite. Peu de dégats, mais des éclairs, du tonnerre et surtout des trombes d'eau continues se déversant par tomberaux entiers sur toute la Basse-Normandie. Imaginez donc l'état des petits chemins creux du bocage après un tel événement climatique. En plus de nos vingt kilomètres il nous a fréquemment fallu chercher des voies de contournement pour des chemins transformés en marres voire en ruisseau.
Les moins aventureux de nos collègues choisissent de mouiller leurs pieds plutôt que de tenter l'escalade
Sur la photo vous voyez que parfois certains de nos collègues ont renoncé à contourner les obstacles hydriques, préferrant mouiller leurs pieds à tenter une escalade périlleuse entre les ronces et autres orties.

À la fin, nous étions fatigué et comme vous pouvez l'observer ci-dessous, notre groupe est déjà fort fragmenter dès la mi-parcours.
Tout les groupe des marcheurs du Cimap
Autant vous dire qu'en rentrant j'étais éreinté. D'autant plus que j'ai fait subir les quatres kilomètres du Ganil à notre maison à mes pauvres pieds fatigués. Alors merci à PA pour la préparation de notre voyage vers la fête de départ des parents.

samedi, juin 20, 2009

Visiteurs impromtus

Ce midi nous avons eu la surprise de recevoir Esthère, Thérèse (Lalie) et Fred.
De gauche à droite : PA, Lalie, Pierre-Matthieu, Nathanaël, Esthère et Fred
Nathanaël qui va beaucoup mieux (il a souffert d'une angine couplée à une fièvre très intense depuis jeudi) a profité de l'occasion pour mettre à l'épreuve ses talents de photographe et réaliser un beau portrait de groupe.

Il se trouve que Fred, Esthère et Lalie rentraient de la prise d'habit de s?ur Marie-Hermine. Ils s'étaient enquéris auprès de leur terminal GPS de l'hôtel le plus paisible de la région et, se retrouvant à Hérouville Saint-clair, réalisèrent qu'ils pourraient y rencontrer quelques petits-neuveux, cousins et autres proches. Se fut l'occasion d'une charmante visite de voisinage. Après tout il ne leur restait que 700 km pour rentrer chez eux.

Est-ce que les participants à la prise d'habit de Blandine pourront partager ici quelques images pour les malheureux qui n'ont pas pu venir ?

jeudi, juin 18, 2009

Bon Anniversaire

Salut grande s?ur, de tout c?ur, nous te souhaitons un joyeux anniversaire.
C'est un peu loin pour venir te faire la bise, mais le coeur y est.
Pleins de gros bisous.....

PS : Pour ton cadeau il faudra que tu soit patiente : je l'ai commandé en février mais il n'est toujours pas arriver (la prochaine fois je crois qu'il faudra que je m'adresse directement au fabriquant, ce sera plus rapide..). Ce n'est qu'un tout petit cadeau mais j'espère qu'il te fera plaisir (quand tu l'aura)

mardi, juin 16, 2009

Cette fois c'est officiel

on est mutés à Angers...

dans le même établissement.

On est content d'être à Angers.

Miryam, on occupera ce poste jusqu'à notre retraite sauf si on demande à changer ou si le poste disparait.

Nous vous embrassons tous très forts.

A bientôt Ludovic et Élisabeth.

dimanche, juin 14, 2009

Visiteur

Cette semaine nous avons eu la visite de Matthieu venu nous aider à garder Nathanaël et participer au culte dominicale dans notre église.
PA, Matthieu, Nathanaël et PMA
Tout le monde a passé un excellent week-end dans la joie et la bonne humeur comme en témoigne cette photo. C'est particulièrement vrai pour Nathanaël qui apprécie tout particulièrement le petit frère de sa mère.

Entre deux jeux de Nathanaël, grâce à l'aide de Matthieu j'ai même trouvé le temps de lutter contre les envahisseurs :
Quelques pucerons sur une fleure de potimarron
Les pucerons qui colonisent depuis des semaines mes plants de potimarrons comptent désormais leurs abaties par la racine :-).
Matthieu et Nathanaël concoctant du purin d'orties
Ce soir même j'ai procédé à une pulvérisation de purin d'orties que j'espère efficace. Hier, après la fête de Nathanaël, j'ai repéré de nombreux plans d'orties dans les bois. Profitant du travail acharné de PA et de la présence de Matthieu veillant sur les rêves de Nathanaël, je me suis éclipsé pour récolter quelques kilogrammes de feuilles...

mercredi, juin 10, 2009

Prémices fruitiers

Et voici que l'on observe les premières tomates sur notre balcon. Bien entendu avec le climat très normand de ce début de juin, elles ne risquent guère de mûrir. Mais d'ici quelques semaines, j'ai bon espoir de pouvoir les faire déguster par Nathanaël. En cherchant bien vous en trouverez trois sur la photo.
Trois petites tomates vertes sur le plus grand des tomatiers de mon balcon
Pour revenir sur mon petit problème de pollinisation (et pas pollénisation), apparemment, comme la plus part de fleurs de tomatiers, les miennes sont toutes endogames (ou autogames ?). Quant aux potimarrons, je n'ai pas pu distinguer de fleurs femelles et de fleurs mâles. Je suppose donc que ces fleurs sont également autofécondes. Enfin, pour les insectes pollinisateurs : même si j'ai eu la chance d'en observer un ou deux, ils se font tout de même fort rare à notre altitude. Même un pot de miel ouvert durant trois jours n'a pas su faire venir la moindre abeille.

lundi, juin 08, 2009

On est mutés

Bonjours à tous.

Les résultats provisoires sont tombés aujourd'hui, et on mutés tous les 2 à Angers même. Oui monsieur, oui Madame.
Élisabeth est excités comme une puce, elle saute dans tous les sens.

A bientôt pour une confirmation...

Ludovic et Élisabeth.

dimanche, juin 07, 2009

Une semaine difficile...

... car Nathanaël pousse une dent. Et dans ces cas là, en plus d'un léger rosissement de la joue, il a l'habitude d'être enrhumé ; et son rhume se propage généralement en direction de ses parents. En l'occurence c'est sa mère qui souffre le martyre. Nath, lui, a droit à quatre à six lavages de nez par jour. Heureusement, notre Pompon se montre très coopératif dans ces moments et les purges nasales se déroulent paisiblement.

Nonobstant ces petits soucis de santé nous avons quand même eu une fin de semaine agréable. Ce n'est pas une petite rhino-pharyngite qui empèchera Nathanaël de partir en promenade dans la roseraie de la colline aux oiseaux. Malgré son nez bouché il a pu humer délicatement de nombrbeuses plantes avant de tenter de les vandaliser (au grand dam de son pauvre père qui tente vainement de lui apprendre à respecter les plantes et surtout les panneaux signalétiques).
Nathanaël dos tourné au bassion qui décore la colline aux oiseaux

La fin de semaine a aussi été l'occasion de procéder a une première véritable récolte de radis. Apparemment la densité d'implatation de ces derniers était trop élevé dans mes bacs et s'ils produisent des feuilles en abondance leurs racines ne sont guères charnues. La nécessité de donner des tuteurs aux tomatiers se faisait brûlante. Et le samedi matin a permis d'y répondre. Comme vous le voyez sur la photo, les tomatiers grandissent bien !
Nathanaël s'apprétant à déguster la récolte de radis
En fait je me demande si les insectes pollinisateurs se donnent la peine de monter jusqu'à notre étage. Pour pallier à cette faiblesse de mère nature, et à tout hasard, j'ai acquis une série de pinceau avec lesquelles j'essaierai de procéder à la fécondation manuelle des stigmates des pistils de mes plantes potagères.

Autre événement notable de la fin de semaine, vendredi j'étais invité (comme les autres enseignants) à la fête de fin des examens des élèves de seconde année de licence (L2). L'événement est assez remarquable car ici à Caen, et plus généralement en France, il ne s'agit pas d'un coutûme. Par ailleurs les L2 de cette année étaient particulièrement sérieux et sympatiques. Pas au point de leur infiger des zéros pour les retourvé l'année prochaine tout de même. Je vous les montrerai bien ; ils ont pris des photos ; mais je crains que personne ne pense à me les envoyer. Dommage vous ne verrez pas d'échantillon de mes étudiants. Pour en revenir à cette fête, j'ai eu droit aux compliments de quelques élèves sur mes qualités de thermodynamicien appliquée à la production de gâteau au chocolat. Par ailleurs ils m'ont affirmé avoir quelques prises de vue compromettantes de moi, capturées le mois dernier au cours d'une assemblée générale de l'université... Celles-là non plus vous ne les verrez pas.

Outre le fait que cette soirée était remarquable par les côtés ci-avant mentionnés elle marque aussi pour moi (pma) le début d'une nouvelle phase de mon service. Si tout va bien d'ici une semaine j'aurais réglées quasiment toutes mes obligations statutaires d'enseignement pour l'année et je pourrais me concentrer sur ma recherche et l'écriture de code.

samedi, juin 06, 2009

Bonne fête maman

Pour ta fête voici quelques fleurs.



Comme tu es loin de ton jardin, je t'ai désherbé ton massif de Rhododendron et je t'ai mis plein d'engrais.
On a aussi mangé une partie de la production de la Bourmandaie Bisous Elisabeth et Ludovic.

lundi, juin 01, 2009

Une fête grandiose

Pour ceux qui n'ont pas souhaité faire le petit bout de chemin à travers l'atlantique pour l'anniversaire de mariage papi et mamie Anglade, voici une petite photo de groupe qui permet de voir un peu tous les participants.
Toutes la famille se préparant pour une photo de groupe autour de Papi et Mamie
Grâce à papi et mamie nous avons tous passé une fin de semaine mémorable en île-de-France. Le temps d'été magnifique, la bonne humeur générale et collective, une si grande réunion, papi et mamie enjoués ... tout était chevillé pour un résultat parfait. D'autant plus que Nathanaël grandissant, le voyage s'est bien mieux déroulé.

À propos de Nathanaël en croissance, le voici sur deux images avec son papi Koba et sa nouvelle coupe toute fraîche.
Nathanaël et son papi à la plaine
Nathon et l'un de ses ancêtres escalandant un jeu à l'aide d'une corde
Comme vous ne manquerez pas de le remarquer, trois petits coups de ciseaux vous transforme véritablement en un autre homme. Instantanément notre petit garçonnet s'est adapté à son environnement éphémère. Les oncles, tantes, cousins, cousines, neuveux, parents, grands-parents, temples, assemblées, voitures, amis, bambins et autres objets inconnus ne l'ont dépaysé en aucune manière, en sorte qu'il apprécia parfaitement le week-end ; tout cela pour le plus grand bonheur de ses parents qui vous embrassent.

Libellés :